Vision d'Escaflowne


Résumé

Hitomi Kanzaki est une lycéenne tout à fait ordinaire. Elle est correcte au niveau des cours, fait de la course à pied et, est amoureuse du meilleur sprinter de son école. Ordinaire oui, à ceci près qu'elle possède un don particulier pour la lecture des Tarots (tirage de carte sensé révéler l'avenir ou le passé). Un soir lors d'un 100 metres, elle tombe nez à nez sur Van Fanel, un prince d'une autre planète venu combattre un dragon sur terre.

Critique

Pour ceux ou celles qui croient qu' Escaflowne est un anime original je dirais qu'ils/elles se trompent lourdement. La série manga se base au contraire sur un classicisme pur et dur des genres et des clichés fantastiques. Le roi qui a perdu son royaume et qui fut trahi par son frère. Le beau chevalier (blond aux yeux bleu) super romantique, une guerre pour la conquête du monde... bref du vu et du revu, mais c'est bien là, la force de l'anime.

Le point vraiment original est en fait les Mechas qui sont eux très particuliers. On pourais croire qu'un style "Heroïc-Fantasy" ne conviendrait que très peu au genre mecha (imaginer un mecha dans une oeuvre de Miyazaki [Execptions qui confirme la règle, Laputa, the caslte in the sky]) mais "Tenka no Escaflowne" à l'instar de Scrapped Princes ou de Samurai 7 est un beau contre exemple. Escaflowne (le Gaï-Melef (mecha) du héro) est magnifique et les combats à l'épée lui sont un superbe apanage.
L'aventure quant à elle, est relativement sans surprise, metant en scène les bien connu Atlantes et leur grande technologie, un hexagone amoureux qui est seul véritable vecteur de rebondissement.

Je ne conclurais pas en tombant dans le banal "c'est une série géniale avec plein de réflexion..." mais en disant simplement que ce fut une série très agréable à regarder et quoi qu'on puisse en dire, pas du tout lassante. Le scénario bien que sans véritable surprise se laisse suivre sans vraiment s'essouffler et la fin qui déçoit souvent dans les oeuvres de Sunrise (Mai-Hime, Argento Soma, DT Eightron...) est vraiment correcte. Bref Vision d'Escaflowne reste quand même un très grand anime à voir malgré tout, bien avant un Gundam ou un Macross.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *